Plus de 150 personnes se sont présentées aux différentes Premières qui ont eu lieu ces derniers jours à Longueuil, Montréal et Ste-Thérèse pour le lancement du film Street Patterns (2011).

La première dans le hood de Longueuil beach le 9 mars à la Brasserie Tremblay était la plus relaxe des trois soirées avec une ambiance de projection de salon entre  chumés.

On tenait à faire plusieurs soirées pour rejoindre les gens par région, mais ça a l’air que y’en a une gang qui avaient déjà des plans pour un vendredi soir. L’essentiel, c’est que ceux qui y étaient ont passé du bon temps.

Le crew du Balance Boardshop était sur  place ce soir là et ça a permis de rencontrer quelques nouveaux visages de la scène de la Rive-Sud de Montréal.

Le lundi suivant, au bar l’Abreuvoir à Montréal, c’était là que la vraie pattante se passait. Une soirée réussie avec plus de 100 personnes et un crowd qui avait vraiment soif pour un lundi soir. C’est peut-être juste la Saint-Patrick qui approche, mais la fête était au rendez-vous!

Les T-shirts Ethernal et le film en copies ultra-limitées étaient en vente à chacune des soirées. C’est toujours touchant de voir qu’il en a qui sont là pour supporter pour la cause. Important de le mentionner, 100% des profits de ventes des T-shirts sont réinvestis en tous temps dans Ethernal Skate Films et les productions vidéos à venir. Il reste encore des t-shirts disponibles pour ceux qui aimeraient nous appuyer.

Le spot  était idéal pour les circonstances avec une section intérieure, une terrasse extérieure chauffée et des écrans plogués un peu partout.

Des vrais de vrais: Sam Chouinard, Alban Bachand et Étienne Dumais. These guys are sick…

Alex Noel, J-F Marleau et Marius attendaient depuis longtemps pour le voir ce film. Rares sont les projets qui ne prennent pas plus de temps que prévu. La patience fini toujours par porter fruits.

Gab Proulx (le gars qui fait des boneless du top dans le Big-O) en compagnie de Marc-André Cyr/AkA Pico et Marc-André Sauvageau.

Le dude à gauche, c’est Brian Meyers un boy qui fait des maudits bons beats (La Ruche beatz) et avec qui on a fait collabo pour le film. Le rappeur Webster de Québec fait aussi parti des artistes impliqués dans le film Street Patterns, mais ne pouvait pas être parmi nous malheureusement. Ce gars là, c’est le best spirit sur terre.

Un dude trop cool en mode trinquage avec Shredzilla Laurensky. Shredz a donné son coup de main pour la soirée et a eu droit à son lineup de Tremblay. Je vous garanti que Laurent a pas eu de misère à dormir une fois rendu chez lui.

Tout au long de la soirée, on a eu droit à des projections old school avec des films souvenirs avec des titres comme This is skateboarding, Subject to change, Roll forever.  Rien de plus symbolique pour résumer la soirée.

On a même recruté des nouveaux membres dans la famille Ethernal. Ce serveur au bar l’Abreuvoir était vraiment down après avoir visionné le film (son nom m’échappe, la soirée était rendue pas mal avancée&?$#@*&). Comme le veut la coutume, chaque soirée avait droit à  son product toss . Plutôt que de pitcher un sk8 sur la tête du monde on a fait un concours du skate le plus crouteux pour remettre un board Almost au gagnant ayant le board le plus maganné. Ça a l’air que c’est Alban qui était dû ce soir-là. Sorry si la photo manque là-dessus. La soirée était très avancée comme je disais plus tôt…

Le lendemain, le 13 mars, c’était au bar Cha Cha à Sainte-Thérèse sur la rive-Nord de Montréal que la finale se faisait.

Un petit bar chilleux de quartier ça peut toujours faire l’affaire pour avoir une ambiance tight.

Pour un évènement en banlieue, le nombre de présents était legit.

Des boys que je dois remercier: Damien ( oui, c’est lui, notre rappeur québécois à la guitare) et Jamie Williams! Deux gars toujours down pour supporter ce qui se fait chez Ethernal Skate Films. Thats the spirit Bros!

De la bière Tremblay, les boys en ont bu. Quoi demander de mieux que de la bonne bière pas cher avec un film de skate?

La bière ne suffit pas, ça prend aussi les homies. Les boys du skatepark La Grange (RIP) et ceux du plaza de Sainte-Thérèse étaient eux aussi dans la place. Un coupe de visages qu’on voit toujours et d’autres qu’on avait pas vu depuis un boutte.

Sébastien Duplessis, Alex Lopez et les chumés. L’union fait la force. Chin!

Un autre qu’on avait pas vu depuis longtemps, Loanique Turcotte, AKA Mister Back Lip, était stoked de venir faire son tour. Pas toujours évident quand t’as trois kids sous ton aile.

Tu le connais sûrement, c’est Max Gauvin . Le gars va avoir besoin de votre support dans les temps à venir. Après une attente interminable pour une opération au genou, Max se fait enfin opérer au début de la semaine prochaine (Bonne chance vieux!). Le dude a le sourire et la tête haute et c’est clair qu’il va passer à travers cette épreuve comme un champion. Petit scoop, pour les boys de la Rive-Nord, Max Gauvin va recommencer à filmer plus sérieusement cet été le temps de se remettre bien comme il faut de son opération. On a jamais trop de sk8 filmeur au Québec quand on regarde tout le talent qui continue à pousser d’un peu partout . Maintenant, c’est à vous de le convaincre que vous méritez son attention.

En TK, même si certaines visions se faisaient floues,  l’attention y était de A à Z durant la projection du film Street Patterns. Le meilleur feeling quand tu as passer plus de 1 000 heures à travailler sur un même projet.

Pour terminer,  Adam Dufour, un des skaters avec le plus gros POP au Québec, accompagné d’un gars bien stoked des résultats de cette  expérience de film et de Premières. Après avoir passé plus de deux ans à pousser des riders d’ici à travers une centaine de clips en ligne sur le web, ça prenait un projet à plus long terme pour présenter une vidéo plus étoffée. La formule était simple, short and sweet. La saison 2012 va débuter sous peu et on verra bien ce que 2012 aura a réserver pour l’an prochain.

Ethernal Skate Films tient à remercier tous ceux qui se sont présentés aux soirées sans oublier tous les riders impliqués et ceux qui ont contribué un peu de leur sauce dans le projet d’une manière ou d’une autre.  Gros thanks à Balance Boardshop, Almost Skateboards et la bière Tremblay qui nous ont eux aussi donner un bon coup de pouce dans tout ça.

Texte: Vincent Letellier      Photos: Vincent Letellier/Chris Siero

Photos des Premières du Film Street Patterns / 9-12-13 mars 2012

Vous pourrez aussi aimer